A la cuisine plutôt qu’à la récré

Pas sûr que, dans une quinzaine de jours, ils (et elles) soient nombreux (ses) à goûter ce genre de fines plaisanteries un peu désuètes dans les cours de récréation. Le long du halage, et même sur les berges de la Sèvre, les églantiers n’en peaufinent pas moins leurs gratte-cul !

De la farce écolière à la cuisine, même si le mûrissement va bon train en cette fin août, il y a encore une belle marge. Il faudra attendre l’automne bien sonnée pour la cueillette. Les haies du halage fourniront alors quelques pots d’une savoureuse confiture.

Please follow and like us: