Chut, le glouton dort !

Oh bien-sûr vous pourriez le rencontrer. A condition d’être aussi discret que lui, à la nuit tombée, dans les allées du jardin. Mais à quoi bon. Il est là. C’est le principal. Il gîte dans un tas de bois en bordure d’une haie.

Le hérisson ne manifeste sa présence que par… ses crottes disséminées ici et là. Celle-ci, éclatée par une pluie d’orage, révèlent les élytres d’insectes dévorés par le glouton. Pour l’heure, il dort. La nuit prochaine sera sportive.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *