Dans une dominante pastel

Ils n’ont pourtant enduré le soleil brûlant qu’au levant, une partie de la matinée, puis au couchant, en fin d’après-midi. La canicule leur en a malgré tout fait voir de toutes les couleurs !

D’un rose intense, presque rouge, en juilllet, les hortensias n’ont rien perdu de leur vigueur dans leurs grands bacs en bois, sur le trottoir de la maison. Arrosées chaque matin leurs touffes très denses ont gardé un solide feuillage, bien vert, sous la protection d’une floraison serrée.

L’espace de trois semaines, celle-ci a d’abord viré ici au rose plus traditionnel, là au bleu presque violacé. On la croyait mal en point quand des nuances sépia plus ou moins lavées l’ont progressivement envahie. Mais non. La voilà qui évolue à nouveau. Toujours dans une dominante pastel, crème veiné de vert et de rose. C’est la bonne surprise de la canicule.

Please follow and like us: