Deux nouvelles plumées ce matin

Le jardin est moins serein qu’on l’imagine parfois sous les étoiles. Rapaces et petits carnivores y font la chasse aux campagnols mais aussi aux oiseaux.

Un pigeon et une grive musicienne en ont fait les frais cette nuit.

Plumes soigneusement regroupées ici près d’un tas de bois, éparpillées là sur la pelouse. Le résultat est le même. N’empêche, il y a des noctambules plus méticuleux que d’autres.

Please follow and like us: