Seconde chance pour la jeune pousse d’if

Jeune pousse d'if / Un jardin dans le Marais poitevin.Bingo. La graine est tombée sur un sol humifère idéal. La jeune pousse d’if n’a pourtant guère d’avenir coincée dans l’encoignure de deux grosses racines .

Jeune pousse d'if / Un jardin dans le Marais poitevin.

Un if au pied d’un peuplier. La jeune pousse a l’air de se plaire entre deux grosses racines où la décomposition des feuilles mortes a accumulé une belle hauteur d’humus. Oui mais, un if… Comment est-il arrivé là ?

Il ne faut pas aller bien loin pour en trouver l’origine. A voir la taille respectable de l’arbre, à quelques prairies de là, il a du être planté voilà déjà quelques générations de pêcheurs. Sans doute une de ses baies rouges a-t-elle été avalée par un oiseau qui en a rejeté la graine au jardin.

Jeune pousse d'if en jauge / Un jardin dans le Marais poitevin.Il n’a malheureusement aucun espoir de prospérer ici convenablement. Car si les grosses racines de peuplier protègent aujourd’hui la jeune pousse, elles compromettront vite sa croissance. Pourquoi ne pas, malgré tout, lui donner sa chance ?

Le mieux est de le mettre en jauge. Dans un terreau de feuilles mélangé à une bonne dose de turricules de lombrics glanées dans les allées du jardin. Il sera toujours temps de lui trouver son nouveau port d’attache. Lorsqu’il aura bien raciné.

Arille d'if / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us: