Ils se suffisent à eux-mêmes

Ils sont maintenant bien pommés, serrés, craquants et durs comme de la pierre. Et dire qu’il suffit de quarante minutes au cuit-vapeur pour les rendre si fondant !

Les choux cabus aiment alors la simplicité. Et le beurre. Tout bonnement revenus et légèrement colorés à la poêle où les attendent oignons et lardons doucement rissolés. Avec quelques carottes pour faire bonne mesure. Et une pincée de piment d’Espelette.

Ils se suffisent ainsi à eux-mêmes. Mais rien n’interdit de les servir avec une pintade en cocotte dont le jus fera merveille avec la poêlée !

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us: