La soupe d’Halloween

Comme autant de vampires qui attendent la nuit d'Halloween pour se réveiller / Un jardin dans le Marais poitevin.

Une bonne soupe pour Halloween ? Du potiron bien-sûr. Une pomme de terre, de la crème fraîche. Et pourquoi ne pas relever le tout d’une fondue d’ortie ?

Uniquement les petites feuilles de la pointe terminale / Un jardin dans le Marais poitevin.Dans le coin des potirons et des potimarrons, les grandes feuilles mortes desséchées, pendues à la structure de bambou, évoquent autant de vampires qui attendent la nuit d’Halloween pour se réveiller.

Tradition oblige, un de ces potirons deviendra lanterne dans quelques jours. Parmi les rescapés des coups de soleil d’août. Et la chair récupérée fera une excellente première soupe automnale.

Jamais la nuit d'Halloween n'aura été aussi douce... / Un jardin dans le marais poitevin.Mais,  puisque la pluie vient de réveiller les orties, pourquoi ne pas oser cet original duo ? Attention, il s’agit bien des orties fauchées en fin d’été et qui, l’humidité revenue, tentent une nouvelle pousse. On prendra soin de cueillir uniquement la pointe terminale et de supprimer ce qu’il reste des bouts de tige pour faire fondre les seules petites feuilles tendres dans du beurre.

Une belle tranche de potiron, une pomme de terre, la fondue d’ortie, une cuiller de crème fraiche, sel, poivre, piment d’Espelette… Jamais la nuit d’Halloween n’aura été aussi douce.

Potiron et ortie : le savoureux duo d'halloween / un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us: