Le dernier bain de pollen du bourdon

fullsizeoutput_be3

fullsizeoutput_bdb

« Si je meurs, je veux qu’on m’enterre dans une… ». Nul besoin de cave et de bon vin pour le bourdon. Un dernier bain de pollen fera très bien l’affaire.

Il était là hier soir, il y est toujours ce matin. Immobile. Tout barbouillé de poussière jaune. Epuisé sans doute par tant et tant de va-et-vient. Ivre de nectar peut-être.

Une fleur de potiron, belle sépulture pour un bourdon.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *