Le troglodyte mignon s’en fiche !

Quoi de plus banal qu’une haie de thuya ? Il faudrait d’ailleurs songer à remplacer celle-ci par une haie plus champêtre. Le troglodyte mignon s’en fiche ! Il a incrusté son nid dans le parement du mur végétal. A peine visible. Tout rond. Protégée par un petit auvent, la minuscule ouverture est soigneusement ourlée de mousse fraiche. Le nid tout entier est une boule de mousse enveloppée de feuilles mortes. Mais passons notre chemin. Madame vient d’y déposer ses oeufs. Dans une quinzaine de jours, la morne haie de thuya s’animera des appels de la couvée. Et des allées et venues du couple de « troglo ».

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *