Les campagnols n’ont qu’à bien se tenir

fullsizeoutput_4d9

Un bon mètre cinquante ! Glissant mollement parmi les pieds de tomate, ventre jaune et dos vert olive, la Couleuvre d’Esculape est sans doute la plus surprise par notre rencontre.

Moins fréquente dans le Marais Poitevin que ses cousines à collier ou verte et jaune, elle n’y est pas moins discrètement présente, notamment aux abords des villages du niortais.

Passé un court instant d’hésitation, la voilà déjà qui file vers la prairie jouxtant le jardin. Pourvu que ce ne soit pas trop loin.

Car avec une telle visiteuse, les campagnols du potager n’ont qu’à bien se tenir. En attendant, la taille des gourmands peut reprendre.

Please follow and like us: