Même les oiseaux paraissent les bouder

On dirait de minuscules boules de Noël. Mais elles n’intéressent personne. Même les oiseaux paraissent les bouder.

Il est vrai que les baies de l’asperge sont vénéneuses. Aussi discrètes que les fines tiges aériennes qui les balancent au gré du vent, elles n’en rappellent pas moins le jardinier à son programme de l’automne.

L’aspergeraie est épuisée. La récolte du printemps a été symbolique. Il va falloir renouveler les griffes. Un vrai travail de terrassier en perspective.

Please follow and like us: