Pour le prix d’un vieux drap

Coupées et hachées il y a une quinzaine de jours, les feuilles d’ortie ont macéré dans une grande bassine couverte, tapissée d’un vieux drap, à l’abri de l’appentis au fond du jardin. Le drap ramassé en balluchon et retiré de la bassine : le filtrage est un jeu d’enfant.

Evidemment, ça ne sent pas vraiment la rose. Mais voilà 35 litres de purin frais dans un grand jerrican, à l’abri de la lumière sous une bâche noire, dans la fraicheur du cabanon sous les grands peupliers. Avec une dilution de 1 pour 10, le stimulant foliaire est prêt à être pulvérisé. 350 litres pour le prix d’un vieux drap !

Please follow and like us:
error