Puisque le tondeuse est au repos…

fullsizeoutput_8e6

fullsizeoutput_8e5En cette fin juillet, les parties enherbées du jardin ressemblent plus à un vieux paillasson qu’à un gazon anglais. En attendant les prochaines averses, la tondeuse est au repos. Belle aubaine pour nombre de plantes jusqu’alors réduites à la portion congrue.

Si leurs racines profondes vont chercher loin un peu d’humidité, elles savent bien qu’elles n’auront pas le temps de leur plein développement. Alors, dans une sorte de course contre la montre, séneçons, liondents et autres laiterons lâchent la bride à leurs fleurs presqu’au raz du sol. L’important n’est-il pas de grainer ?

Please follow and like us:
error