Réveillée par les pluies d’orage

Elle a meilleure mine depuis les pluies d’orage, davantage revigorantes que l’arrosoir. Un vert plus intense, des feuilles bien dressées et craquantes. La bordure d’oseille s’est refaite une santé.

De quoi envisager un farci poitevin parfaitement relevé. Mais aussi des salades pétillantes. Car, au beau milieu de chaque touffe, émergent d’appétissantes petites feuilles nouvelles. Une pointe d’acidité pour réveiller des coeurs de laitue souvent trop tranquilles !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *