Délicate promesse

Romarin en fleurs / Un jardin dans le Marais poitevin.

C’est un peu tôt. Il n’a quasiment pas encore gelé et le romarin lance déjà sa généreuse floraison. Jusqu’au printemps ?

Romarin en fleurs / Un jardin dans le Marais poitevin.Avait-il vraiment cessé de fleurir ? Tout l’été, et jusqu’en automne, le romarin du jardin s’est discrètement illuminé par délicates petites touches blanches, souvent veinées de rose ou de bleu. Rien de comparable toutefois avec l’explosion qui s’amorce aujourd’hui.

Chacun des jeunes rameaux surgis de la vieille souche au printemps dernier porte une multitude de boutons qui commencent à s’ouvrir. Le spectacle est réjouissant en cette mi-janvier. Si le blanc vire une nouvelle fois au rose ici, au bleu là, la dominante est mauve, voire violacée, jusque sur les étamines et les stigmates.

Les pollinisateurs ne se bousculent évidemment pas au portillon. L’hiver s’ouvre à peine ! Mais la promesse de floraison semble assez dense pour se prolonger des semaines… Souhaitons-le. Syrphes, abeilles et bourdons seront alors bien accueillis.

 

Please follow and like us: