Sur une planche à mi-ombre

Un sol souple et profondément humide grâce aux pluies de ces derniers jours, pas de soleil écrasant mais un ciel qui s’annonce voilé : les conditions sont idéales ce matin pour éclaircir une dernière fois les laitues semée fin avril.

Et pour donner une nouvelle chance aux victimes les plus robustes de l’opération, repiquées sur une planche à mi ombre où elles devraient pouvoir reprendre vigueur sans être malmenées par le soleil. Je croise les doigts.

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *