Un peu d’herbe verte sous les mandibules !

Par les temps qui courent, un peu d’herbe verte sous les mandibules, quel bonheur !

Au bord d’une haie, où l’interminable sécheresse n’a pas encore tout transformé en paillasson, le petit Criquet des moissons s’est confortablement installé sur une feuille de séneçon.

Quasi immobile, on le croirait taillé dans une pièce de bois clair soigneusement lustrée, les cuisses délicatement sculptées d’écailles chevronnées. Les pattes avant protégeant jalousement “son” brin de de chient-dent, il commence à grignoter.

(Photos : Fernand)

 

Please follow and like us: