Mieux vaut l’avoir sur le trottoir qu’au jardin !

Puisque le trottoir est mal en point devant la maison, autant laisser les « mauvaises herbes » l’habiller un peu. Enfin, quelques-unes. Deux en l’occurence. Aussi spontanées qu’envahissantes d’une que l’autre. La Campanule des rocailles se partage donc les fissures avec l’Oxalis corniculé.

La première est particulièrement spectaculaire au printemps. Le second, plus sobre, prend le relai en été, jusqu’en automne, avec son feuillage tréflé, velu et pourpre, et ses éclatantes petites fleurs jaunes.

A l’approcher de trop près, on comprend pourquoi il est si invasif ! A peine effleurés, ses fruits secs projètent quantité de graines jusqu’à plusieurs mètres. Mieux vaut l’avoir sur le trottoir qu’au jardin !

Please follow and like us: