Quoi de neuf au jardin ?

Le Panache jaune ne mesure que 7-8 mm. Hors les impressionnantes antennes bien sûr. Les femelles en sont dépourvues. Elles n’ont même pas d’ailes ! Lire la suite

 


Un discret auxiliaire. Le Téléphore moine chasse notamment larves et chenilles. Et sa progéniture adore escargots et petites limaces. Lire la suite

 


Grande amatrice de nectar, la Tenthrède rustique a un faible pour les ombellifères qu’elle fréquente assidument au printemps. Lire la suite

 


Noir bleuté et jaune safran : la jolie Tenthrède de la ronce. Moins de 1 cm. Elle butine paisiblement et ses larves se développent dans les haies. Principalement sur les feuilles de ronce. Lire la suite

 


Un syrphe déguisé en guêpe. Pas de panique. Le Chysotoxe prudent ne pique pas ! Très utile au potager où ses larves chassent les pucerons des racines. Notamment des carottes. Lire la suite

 


Waouh, quelles antennes ! Ainsi affublé, Monsieur Eucère sp. guette Madame dont l’émergence ne saurait tarder. Lire la suite

 


Avec un nom pareil, l’Hibernie défeuillante n’a pas bonne réputation. Mais avouez qu’elle est belle. Point trop n’en faut donc ! Lire la suite

 


La génération printanière du Grand damier vient d’émerger. En visite ici au jardin, il fréquente surtout les prairies et les peupleraies alentour. Lire la suite

 


Pour aller plus loin

Merci au site Plan de jardin – Jardin biologique  pour sa relecture attentive des billets de cette chronique qu’il accueille quotidiennement. Et pour ses précieux conseils. Tant il est vrai qu’intuition et bonne volonté ne suffisent pas toujours… N’hésitez pas à le consulter pour aller plus loin dans la connaissance et la pratique des techniques de jardinage. Bio évidemment !