Quoi de neuf au jardin ?

Agrion à larges pattes. Mâle. Une dominante bleu pâle et des pattes aplaties hérissées de soies noires. Lire la suite

 


Guêpe solitaire et maçonne, l’Odynère réniforme est amateur de pollen. Il chasse aussi les chenilles pour garnir le garde-manger de ses larves. Lire la suite

 


Le Syrphe du groseillier. Un butineur très utile au jardin. Ses larves sont comme des petites sangsues avides de pucerons. Lire la suite

 


Chez les tenthrèdes, les larves sont d’insatiables dévoreuses de feuilles. Celles de la Tenthrède temula apprécie notamment l’origan. Vigilance, vigilance sur la planche des aromatiques ! Lire la suite

 


Un syrphe singulier sans nom vernaculaire. Ceriana conopsoides se distingue notamment à ses antennes en forme de Y. Ses larves apprécient les matières organiques accumulées dans les cavités des vieux arbres. Lire la suite

 


Syrphe des fourmilières.

Le Syrphe des fourmilières. Un bel auxiliaire au jardin. Ses larves se régalent de pucerons piqueurs-suceurs de racines dont certaines fourmis font un élevage souterrain. Lire la suite

 


 

Pour aller plus loin

Merci au site Plan de jardin – Jardin biologique  pour sa relecture attentive des billets de cette chronique qu’il accueille quotidiennement. Et pour ses précieux conseils. Tant il est vrai qu’intuition et bonne volonté ne suffisent pas toujours… N’hésitez pas à le consulter pour aller plus loin dans la connaissance et la pratique des techniques de jardinage. Bio évidemment !