Quoi de neuf au jardin ?

Plus de feuilles dans les grands peupliers alentour. Les chapeaux de l’extravagante Helvelle crépue sont plus fripés que jamais !


Comme ses congénères, jeunes femelles fécondées, Mme Halicte de la scabieuse va bientôt hiverner. En attendant, elle profite de l’été de la saint Martin.  Lire la suite


Dans la série des « sauvageonnes » du jardin. Elle va accumuler de l’énergie tout l’hiver : la rosette de la Cardère sauvage lancera sa haute tige rameuse au printemps. Lire la suite


Les derniers butineurs du jardin peuvent toujours compter sur le généreux romarin !


Il n’est jamais trop tard ! Parade nuptiale automnale pour la Piéride de la rave.


Familier des zones humides, l’Éristale des arbustes est un actif et éclectique pollinisateur. Dès la fin de l’hiver jusqu’en automne. Lire la suite


Génération automnale du Moro-sphinx, alias le Sphinx colibri. Ravitaillement en vol stationnaire au jardin. Lire la suite


Davantage délicat que ne le laisse imaginer son nom, l’Éristale gluant compte parmi les plus précieux pollinisateurs du jardin. Lire la suite


Pour aller plus loin

Merci au site Plan de jardin – Jardin biologique  pour sa relecture attentive des billets de cette chronique qu’il accueille quotidiennement. Et pour ses précieux conseils. Tant il est vrai qu’intuition et bonne volonté ne suffisent pas toujours… N’hésitez pas à le consulter pour aller plus loin dans la connaissance et la pratique des techniques de jardinage. Bio évidemment !