Champignons : faute de grives…

Champignons : Rosés des prés, Psalliotes des jachères et Marasmes d'Oréade... / Un jardin dans le Marais poitevin.

Pour la première cueillette de la saison, mieux vaut ne pas être trop difficile. Quelques Coprins chevelus certes, des Rosés des prés aussi, mais pas encore de quoi bouder les Psalliotes des jachères…

Champignons : superbes Coprins chevelus pour amorcer la première cueillette de la saison.On n’y croyait plus et c’est finalement une assez bonne surprise. Comme si, dans les starting-blocks depuis des semaines, les champignons du marais n’attendaient que le retour de la pluie pour pointer le bout de leur nez.

Ce n’est pas encore la foison. Mais enfin, la première (petite) récolte est bien là. Avec quelques superbes Coprins chevelus au bord du halage pour amorcer la cueillette. 

Mais les Souchettes sont encore timides et isolées au pied des peupliers. En Champignons : en attendant les belles touffes fauves et parfumées des Souchettes.attendant les belles touffes fauves et odorantes accrochées aux vieilles souches, un petit tour s’impose à « LA » prairie. Celle qui, chaque année, fidèlement, donne le coup d’envoi de la saison des champignons. Elle n’a pas fait faux bon. Rosés des prés, Psalliotes des jachères et Marasmes d’Oréade sont bien au rendez-vous…

Pour les Cèpes de Bordeaux et les Girolles, il faudra patienter un peu. Si tout va bien. Et pas dans le marais. Mais les forêts de Mervent, de l’Hermitain et de Chizé ne sont pas si loin.

Champignons : Rosés des prés et Psalliotes des jachères sont bien au rendez-vous.

Photos Fernand ©

Please follow and like us: