Le Membracide bison

Membracide bison sur une feuille de frêne.

Vif, insaisissable, il saute plus qu’il ne vole. Le Membracide bison, parmi les insectes “piqueurs suceurs” les plus étranges du jardin.

Membracide bison sur une feuille de frêne.On ne le voit guère au jardin. D’abord en raison de sa taille, moins d’un centimètre, mais aussi du mimétisme de son vert tendre piqueté de blanc. Avec son air aussi charmant qu’insolite, le petit Membracide bison (Strictocephala bisonia) n’a pas bonne réputation. Notamment dans les vergers et les vignes.

C’est surtout la ponte, sous l’écorce incisée des jeunes rameaux, qui est susceptible de dégâts. Du moins en cas d’invasion importante. Les larves descendent ensuite au sol où, piqueuses suceuses comme les adultes, elles se nourrissent essentiellement au dépend de la végétation herbacée, trèfle et luzerne notamment. 

Le Membracide bison est surtout remarquable par la forme pyramidale de son pronotum . Avec une longue épine teintée de jaune à l’arrière, deux ”cornes” noirâtres à l’avant et, juste en dessous, deux petits yeux noirs globuleux. D’où cette allure rappelant vaguement le bison.

D’ordinaire, en cas de début d’invasion, il peut suffire de collecter le surnombre. Mieux vaut ne pas y compter ici. À la moindre approche, le “bison” s’éclipse avec une étonnante vivacité. Champion du “saute qui peut”… Cela dit, outre les fruitiers, la femelle pond le plus souvent sur les jeunes pousses de frêne, de saule, d’aubépine de peuplier. Elle n’a que l’embarras du choix dans le marais alentour.

En savoir plus sur le Membracide bison avec le site codexvirtualis.fr

Découvrir d’autres insectes du jardin

Membracide bison sur une feuille de frêne.

Photos Fernand © Septembre 2019

 

Please follow and like us:
error