Mignon à croquer

Mante religieuse : un crochet acéré sur les tarses avant, en vis à vis des tibias épineux.

Dans la série des auxiliaires du jardin. Brin d’herbe parmi les brins d’herbe, la Mante religieuse est solidement armée pour saisir et immobiliser ses proies.

Mante religieuse : une tête très mobile pour scruter l'approche de proies potentielles.L’élégante Mante religieuse (Mantis religiosa) est à l’affût. Camouflée dans les broussailles en bord de haie. D’une taille impressionnante, six bons centimètres, elle est pourtant d’allure fluette. Un mâle sans doute. 

Dérangé, celui-ci toise l’intrus de ses grands yeux verts. Mais ne s’envole pas. Il passe plutôt d’une tige l’autre. Du bout des pattes. Précieusement. Tout en pivotant la tête pour ne pas perdre l’importun du regard.

Ce faisant, il dévoile son arme irrésistible. Un crochet acéré et recourbé sur chacun des tarses roussâtres avant. De quoi harponner n’importe quelle proie. Même les plus grosses. Puissamment pris en tenaille, entre tarses et tibias épineux, criquets, mouches ou araignées peuvent d’autant moins se dépêtrer que les mandibules sont aussitôt à l’oeuvre.

Allez, assez de dérangement. Laissons-le reprendre son affût. Le potager a tout à y gagner. Un auxiliaire de plus ! En attendant qu’il trouve bientôt l’âme soeur. Une belle congénère de rencontre. Plus grande que lui encore. Et qui le trouvera mignon à croquer.

En savoir plus sur la Mante religieuse avec le site conservatoire-nature.fr

Découvrir d’autres insectes auxiliaires du jardin

Variante beige clair pour cette autre Mante religieuse de passage au jardin.

Photos Fernand © Août 2019

 

Please follow and like us:
error