Vraie et fausse guimauve

Guimauve officinale / un jardin dans le Marais poitevin.

Mauve, guimauve … On les confond parfois. Leurs fleurs sont pourtant bien différentes. Quoiqu’il en soit, pour être sauvages, elles ont toute leur place au jardin !

Mauve sylvestre / Un jardin dans le Marais poitevin.Les deux cousines sont bien présentes dans le Marais poitevin. L’une sur les prairies humides. L’autre plutôt au bord des chemins. Avec un même port vigoureux, elles se distinguent d’abord par leur feuillage. Egalement velouté mais vert tendre pour la Guimauve officinale, plus soutenu voire foncé pour la Mauve sylvestre.

Guimauve officinale / Un jardin dans le Marais poitevin.C’est évidemment leur fleur qui fait la différence au premier regard. Mauve bien-sûr. Mais tout en délicatesse ici. Comme en écho aux vertus apaisantes de la friandise tirée jadis de ses racines. Plus franchement là, avec des nervures violacées très marquées.

On les confond souvent dans le langage courant du marais. Et d’ailleurs sans doute. Alors, puisqu’elles sont ici chez elles, et qu’elles s’épanouissent toujours en cette mi-novembre, pourquoi ne pas les réunir bientôt dans un des massifs fleuris du jardin ?

Mauve sylvestre / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

Please follow and like us: