L’index du jardin

Les légumes, fleurs, fruits, plantes sauvages, insectes et autres animaux cités au fil des articles. Avec renvoi aux pages correspondantes. Bonne navigation !

 


A


Abeille terricole. Un “village” au jardin mais chacune chez soi !

Acidalie dégénérée. Chacun ses goûts.

Aeschne affine. Quels yeux !

Aeschne bleue. Grande libellule verte et bleue.

Agapanthie à pilosité verdâtre. Un longicorne bien tranquille.

Agrion élégant. Petite demoiselle deviendra bleue.

Agroeca brunnea. Du crépi pour la lanterne.

Amaryllis. La double pupille.

Ampède sanglant. Tous les taupins ne sont pas ravageurs…

Ampède rouge-sang. Sans le fuseau noir.

Andrène agile. Souvenirs, souvenirs…

Andrène cendré. Un pourpoint noir et gris.

Andrène haemorrhoa. Le petit solitaire.

Anthidie. Ah, dormir sur ses deux mandibules…

Anthidie. Tolérance zéro.

Anthophore bimaculata. La petite abeille sauvage aux yeux émeraude.

Anthophore plumeuse. La chouchou du jardin..

Arlequinette jaune. La pause sur une fleur de bourrache.

Arum d’Italie. Les épis passe à l’orange.

Asile frelon. Les proies n’ont aucune chance…

Aurore. Les yeux verts de l’Aurore.

Azuré commun. Une colonie fidèle.

Azuré des Nerpruns. Tout en légèreté.

Azuré porte-queue. Riquiqui, l’appendice !

 


B


Barbule des murs. Mousse. Qui a dit que le jardin ne fructifiait pas en hiver ?

Bardane à petites têtes. Doublement hérissée.

Belle dame. Bain de soleil incognito.

Betterave rouge. Fondante cuite au four.

Betterave de Chioggia. Craquante en carpaccio rose et blanc..

Bombyle hottentot. Une allure d’abeille.

Bourdon des pierres. Le Cul roux.

Bourdon des prés. Un collier jaune.

Bourdon roux. Flamboyante fourrure.

Bourdon terrestre. Le Cul blanc.

Bourdon des saussaies. La tournée des grands-ducs.

Brocatelle dorée. Fin de saison.

Bugle rampante. Pas d’auvent pour étamines et styles !

Brun des pélargoniums. Gare aux balconnières !

Brunelle commune. Pas de stress pour la Brunelle.

 


C


Cabaret des oiseaux. Plante sauvage.

Campanule des murailles. Quelques fissures lui suffisent !

Caloptéryx éclatant. Les Demoiselles métalliques.

Cantharide officinale. Pourvu qu’elle soit seule.

Cardamine hérissée. Piquante cressonnette.

Cardamine hérissée. Les fleurs aussi en salade.

Cardamine des prés. Au rendez-vous des prairies humides.

Cardinal à tête rouge. Les peignes du Cardinal.

Carte de géographie. Papillon, réseau de lignes blanches évoquant une carte routière.

Cassis-fleur. Le rendez-vous parfumé des bourdons.

Cétoine dorée. Comme un bijou sur un bouquet de fleurs.

Cerisier. Les choses sérieuses commencent !

Charançon couronné. Une couronne et des “mouches” d’or.

Chardonneret. La buvette du jardin.

Chenille du Bombyx du chêne. Un bosquet pour la vorace.

Chenille du Bombyx du chêne. Un air de carnaval.

Chicorée pain de sucre. Une salade de caractère.

Chou cabus. Ils se suffisent à eux-mêmes. Quoi que…

Chou frisé. Parfait pour le farci.

Chou pointu. Tendre et sucré.

Chrysomèle du peuplier. Gare aux petites cousines !

Chrysotoxe intermédiaire. La pseudo guêpe.

Ciboulette sauvage. Le parfum de la sauvageonne.

Cirse commun. Gare à la dispersion des graines !

Citron. Feuille parmi les feuilles.

Clairon des ruches. Sans tambour ni trompette.

Clytre des saules. le comble du parasitisme.

Coccinelle. Qu’importe la couleur des élytres !

Coccinelle orange à 16 points. Simple refuge ou petite faim ?

Coccinelle zombie. Garde du corps malgré elle.

Coelioxys inermis. Encore une abeille coucou !

Collète du lierre. La butineuse de l’automne.

Compagnon blanc. Maracas miniatures ou sifflets ?

Conocéphale bigarré. Des prairies humides au jardin…

Cornouiller sanguin. À chacun sa gourmandise.

Coucou. Qui a déréglé l’horloge interne du coucou ?

Couleuvre d’Esculape. Les campagnols n’ont qu’à bien se tenir.

Crachat de lune. Fausse “algue” invasive en terrain compact.

Crépide capillaire. Toutes les mellifères sont les bienvenues !

Criquet ensanglanté. Inféodé aux zones humides.

Cuivré fuligineux. Le petit ramoneur.

Cuivré commun. Le coup de soleil du Bronzé.

Cylindromyia bicolor. La Nébuleuse pour cible.

 


D


Daldinie concentrique. Tant qu’il y aura des fibres…

Decticelle cendrée. Discrète sauterelle familière des broussailles.

Drap mortuaire. Quelques fleurs en moins pour un meilleur compost.

Drave printanière. Insectes ou pas.

 


E


Ecaille martre. Une chenille hérissonne.

Échimonye grosse. La bien nommée.

Ecureuil. Des petits ballots bien serrés pour retaper le nid.

Eglantier. Galles hirsutes.

Ensanglantée de l’oseille. De pourpre et de jaune.

Épeire fasciée. Le mystère du zigzag.

Épeire diadème. Une attaque fulgurante.

Epelolus fallax. L’abeille coucou.

Épilobe velu. Le coton maraîchin.

Epinard. Lasagnes de jeunes pousses.

Éristale opiniâtre. Quand les mouches assainissent…

Eristale tenace. La toilette.

Escallonia. L’impatience du bourdon.

Eumène unguiculé. La guêpe XXL.

Eupatoire chanvrine. L’herbe aux papillons.

Euphorbe épurge. Le compas dans l’oeil.

Euphorbe réveille-matin. Discrète entre les discrètes.

 

 


F


Fauvette à tête noire. Une calotte noire… ou rousse.

Fadet commun. Le lutin du jardin.

Ficaire. La messagère du printemps.

Flambé. En majesté.

Fourmis. Comme le berger…

Fraisier. Repiquage des plants mis en jauge.

Frelon asiatique. Morfal opportuniste.

Fritillaire pintade. La tulipe sauvage.

 


G


Geai des chênes. Courageux mais pas téméraire.

Géophile. Précieux millepattes.

Géranium découpé. Un vrai géranium en liberté !

Gobe-mouche gris. Furtives libations.

Gomphe à pinces. Bonjour la tendresse !

Gomphe à pattes noires. La libellule jaune et noir.

Grand bombyle. Ni abeille, ni bourdon.

Grand sphinx de la vigne. La chenille serpentine.

Grande éphémère. La Grande mouche de mai.

Grande sauterelle verte. Allons voir sur la rose…

Graphosome italien. Alias la Punaise Arlequin.

Grémil. Le pied des haies passe au bleu-pourpre.

Grive musicienne. De nouvelles enclumes.

Grive musicienne. Le retour de la musicienne.

Guêpe commune. L’inlassable ouvrière.

Guêpe potière. La Potière et la Symphorine.

 


H


Halicte de la Scabieuse. L’élégance en noir et blanc.

Hélophile à bandes grises. Et à taches jaune-citron.

Hélophile suspendu. En jaune et noir.

Helvelle crépue. Champignon.

Heriades. La petite abeille solitaire.

Hespérie de la Passe-Rose. Les dents de requins de la Grisette.

Hespérie des potentilles. Le jour et la nuit.

Herbe à l’ail. Comme son nom l’indique.

Hypne cyprès. Qui a dit que le jardin ne fructifiait pas en hiver ?

 


I


 

Iris. Intimité garantie.

Iris faux acore. L’iris dans toute sa pureté.

Iris gigot. Modeste floraison.

Iris gigot. Une explosion rouge-orangé.

Isodonte mexicaine. Hélas pour les sauterelles.

 


J


Jasmin d’hiver.  Pas de parfum mais une ribambelle de petites fleurs jaunes.

Jussie à grandes fleurs. La belle invasive.

 


L


Lamier pourpre. Un couvre sol avant la soupe.

Laurier tin. Un peu de délicatesse dans la grisaille de l’hiver..

Légumes primeurs. Un wok printanier.

Leptis pointillé. Tout en légèreté.

Lepture fauve. Fauve autant que paisible.

Lepture tacheté. Des bois morts au potager.

Leste vert. Personne n’est parfait !

Libellule fauve. La carnassière tranquille.

Lierre terrestre. Un séducteur au pied des haies.

Lilas. Les pommes de terre, c’est maintenant !

Linaire bâtarde. La petite rampante jaune et pourpre.

Linaire commune. Du jaune à l’orange.

Lixus poudreux. Pour les fèves, c’est trop tard !

Lychnis fleur de coucou. Spectaculaire et gracile à la fois.

 


M


Mâche. Les premières rosettes de l’automne.

Mahonia confusa. La cochenille aussi passe à table…

Mante religieuse. Mignon à croquer.

Marguerite. L’appel des gros boutons dorés.

Mégachile du rosier. La petite abeille tapissière.

Mélisse officinale. Les infusions n’en sont que plus parfumées.

Méloé. Quel fardeau !

Menthe des champs. Ça sent bon l’été.

Membracide bison. Champion du “saute qui peut”.

Merle noir.  Quand la fourche-bêche est sortie.

Merleau. Travaux pratiques dans les platebandes.

Merlette. Tout bénéfice pour le jardin.

Mésange à longue queue. La petite boule blanche et rosée.

Mésange bleue. L’abondance touche à sa fin.

Mésange charbonnière. Vivement le retour des insectes !

Mésange nonnette. L’acrobate du jardin.

Mésembrine. La Mouche de midi.

Mineuse de l’oseille. Pas de panique !

Moineau domestique. En attendant les guilleris.

Molène. Le plein d’énergie.

Morelle douce-amère. Une sauvageonne si raffinée.

Morelle douce-amère. Parée pour les becs fins.

Moro sphinx. Le vol stationnaire du Moro sphinx.

Mouche à damier. Malgré de beaux yeux rouges…

Mouche des chenilles. Sus aux noctuelles !

Mouche scorpion. Ni pince, ni dard mais quel nez !

Mouche soldate noire. La “digestion” des tas de compost.

Mouche stercoraria. Alias la Scatophage du fumier.

Mouron des oiseaux. Cueillette à volonté.

Mouron rouge. Charmante toxique.

Myosotis des champs. Il déroule sa minuscule floraison.

Myrtil. Le grand retour.

 


N


Naïade aux yeux bleus. Trois petits tirets.

 


O


Oedémère noble. Des cuisses très viriles.

Oedipode. Le coup de l’éclair bleu.

Oeillet d’Inde. Au pied des tomates.

Ophrys abeille. Une trompe-l’oeil stratégique.

Orchis bouc. Lanière après lanière.

Orchis incarnat. Une des premières orchidées du printemps.

Orobanche du lierre. Vrai et faux parasites.

Orpin blanc. A la conquête du cabanon.

Orpin de Palmer. Feuillage raffiné et éclatante floraison.

Orthétrum bleuissant. Ponte sous surveillance.

Orthétrum réticulé. L’affût en jaune et noir.

Ortie.  Fabrication du purin.

Ortie. La cueillette pour le purin et pour… la soupe.

Osmie cornue. La petite abeille rousse.

Oxalis corniculé. Plante sauvage, invasive, petites fleurs jaunes.

Oxalis commun. Faux trèfle mais vrai envahisseur.

 


P


Paon du jour. Pour parfaire l’illusion printanière…

Pâquerette. Le baromètre du jardin.

Peleteria rubescens. Et une nouvelle mouche utile au jardin !

Perce neige. Fidèle au rendez-vous.

Petit bombyle. La longue trope droit devant !

Petit mars changeant. Ah, siroter une petite mirabelle !

Petit trèfle jaune. Un couvre-sol mellifère.

Phacélie. L’engrais vert.

Phalène du gaillet. Les festons de l’Alternée.

Phanéroptère méridional. La sauterelle aux yeux verts et roses.

Phasie crassipenne. La mouche des punaises.

Pic vert. Un si gros bec pour de si petites proies

Piéride du chou. Gare aux “plaques” jaunes !

Piéride du navet. La petite cousine.

Piéride de la moutarde. Blanche jusqu’au bout des pattes.

Pierre de Ronsard. La générosité même.

Pigeon ramier. Clopin-clopant.

Pollénie du lombric. Encore une mouche mal aimée !

Pomme de terre. Des fleurs en attendant la récolte.

Phalène. La chenille brindille.

Populage des marais. Le bouton d’or XXL.

Primevère. Pas de précipitation !

Psychée lustrée. Une chenille étrangement fagotée.

Ptérophore blanc. Les bras en croix.

Pulicaire. Plante sauvage. Médicinale. Herbe de Saint-Roch.

Punaise nébuleuse. Nébuleuse ou diabolique ?.

Punaise lygus. Un petit coeur blanc.

Punaise du pin. Grosse punaise originaire d’Amérique.

Punaise verte ponctuée. Trois points blancs entre deux noirs..

Pyrale du houblon. Des reflets nacrés.

Pyrale pourprée. Un faible pour les aromatiques.

 


R


Rince bouteille. Pas facile de trouver le calice !

Rhingie champêtre. Petite mouche butineuse, “nez” caractéristique.

Robert le Diable. Passé si près du bucher !

Robert le Diable.  Une génération de transition.

Roitelet triple-bandeau. Une houppette jaune ou orange.

Ronce commune. Du pollen en veux-tu en voilà !

Rouge-gorge. Il est chez lui au jardin.

 


S


Sarriette. Même le Bourdon des pierres est de la fête…

Sauge bleue. Butinage express.

Sauge farineuse. Pour une goutte sucrée.

Sauterelle ponctuée. De si longues antennes…

Scatophage du fumier. La scatophage soigne son image.

Scolie hirsute. La guêpe du ver blanc.

Scrofulaire. Du plus gros au plus petit.

Sédum spectabile. Jusqu’aux derniers rayons de soleil..

Sialis de la vase. Tout ça pour ça !

Sicus ferrugineux. Les bourdons pour cible.

Sittelle. Passereau.

Soldate noir. Champions du compost.

Souci. À contre-jour…

Sphex gryllivore. La guêpe des grillons.

Stellaire holostée. Doublement simple.

Sténoptère roux. En queue de pie.

Staphylin noir. L’équarisseur du jardin.

Stellaire holostée. Réjouissants pieds de haie !

Stenoria analis. Diaboliques pique-assiettes.

Sylvaine. Au quart de tour !

Sympétrum commun. Jaloux de son territoire.

Sympétrum rayé. En voisin.

Sympétrum rouge-sang. Un petit gabarit.

Syrphes. Quelques syrphes du jardin.

Syrphe ceinturé. Une allure de petite guêpe.

Syrphe des corolles. En quête de pucerons.

Syrphe porte-plume. Comme au sortir d’un encrier.

 


T


Taupin. Petit coléoptère, larve ravageuse au potager.

Téléphore fauve. L’auxiliaire orangé.

Tendhrède de l’oseille. Petite mouche, larve ravageuse de l’oseille.

Timandre aimée. Sans arrière pensée.

Tipule. Alias le Cousin. Gare à ses larves !

Tircis. Une marqueterie jaune-orangé

Trichie commune. Un petit bijou dégingandé.

Troglodyte mignon. Le lilliputien du jardin.

Troglodyte mignon. Une petite boule de mousse dans la haie.

Tulipe. Pour les bouquets du prochain printemps.

Tulipe. Quelques semaines de bouquets.

`Turricules. Tortillons rejetés par les lombrics.

 


V


Vendangeuse jaune. Comme un air de printemps en automne.

Verdier. Fier comme un Verdier.

Véronique à feuille de lierre. Une rameuse au poil !

Véronique de Perse. Dans l’entre-deux du jardin.

Véronique petit chêne. Petite leçon de symétrie.

Viole rouge. Punaise rouge et noire.

Volucelle bourdon. Cul roux ou cul blanc.

Volucelle enflée. Une mouche bien en formes.

Volucelle zonée. Gourmande et téméraire.

Vulcain. Quand le Vulcain passe à l’orange.

 


X


Xylaire. Champignon poussant sur bois morts.

 


Z


Zigène du trèfle. Imperturbable !

Zoropsis. Araignée nocturne.