L’index du jardin

Les légumes, fleurs, fruits, plantes sauvages, insectes et autres animaux cités au fil des articles. Avec renvoi aux pages correspondantes. Bonne navigation !

 


A


Abeille terricole. Un “village” au jardin mais chacune chez soi !

Abeille charpentière. Les reflets métalliques de la solitaire.

Aeschne bleue. Grande libellule verte et bleue.

Agroeca brunnea. Du crépi pour la lanterne.

Ail. Un noeud au raz du sol pour faire grossir les têtes.

Ail. L’ail sauvé des eaux ?

Ail vert. Le condiment printanier par excellence.

Altise. Petit coléoptère sauteur, ravageur du chou notamment.

Andrène. Tant qu’il y aura des fleurs.

Andrène cendré. Un pourpoint noir et gris.

Andrène haemorrhoa. Le petit solitaire.

Anthophore plumeuse. La chouchou du jardin.

Anthracnose. Maladie foliaire notamment du noyer.

Arrosage. Heureusement, la Sèvre n’est pas loin.

Artichaut. Repiquage des oeilletons.

Artichaut. Tenaces les oeilletons !

Arum sauvage. Le retour des fers de lance.

Asperge. Même les oiseaux boudent leurs petites baies rouges toxiques.

Aubergine. A temps pour la ratatouille.

Aurore. Les yeux verts de l’Aurore.

Azuré commun. Petit papillon, ailes bleues (mâle) ou brunes (femelle)

Azuré des Nerpruns. Tout en légèreté.

 


B


Barbule des murs. Mousse. Qui a dit que le jardin ne fructifiait pas en hiver ?

Bardane. Plante sauvage. De jolies fleurs violettes doublées d’un savoureux légume oublié.

Belle dame. Mimétisme au repos pour ce beau papillon migrateur au vol vif orangé.

Belles de nuit. Vivace, floraison nocturne, trompettes roses.

Berce. Grande ombellifère sauvage.

Bette. Superbes côtes et feuilles dressées.

Betterave rouge. Fondante cuite au four.

Betterave de Chioggia. Craquante en carpaccio rose et blanc.

Bignone. Grimpante, fleur en trompette orangée.

Bourdon. Stakhanoviste du butinage.

Bourdon. Il a fait son trou au jardin.

Bourdon roux. Flamboyante fourrure.

Bourrache. Annuelle, fleurs bleues, très mellifère.

Brunelle. Fleur sauvage, épis violacé.

Bugle rampante. Pas d’auvent pour étamines et styles !

 


C


Cabaret des oiseaux. Plante sauvage.

Calibrachoa. Ornemantale, jardinières.

Caloptéryx éclatant. Les Demoiselles métalliques.

Campanule des murailles. Fleur sauvage, pied de mur, clochettes bleues.

Carabe violet. Coléoptère carnassier, reflets violets.

Cardamine hérissée. Piquante cressonnette.

Cardamine hérissée. Les fleurs aussi en salade.

Cardamine des prés. Au rendez-vous des prairies humides.

Carotte. Premier éclaircissage, première récolte.

Carte de géographie. Papillon, réseau de lignes blanches évoquant une carte routière.

Cassis-fleur. Le rendez-vous parfumé des bourdons.

Céleri rave. Première tête primeur.

Cerisier. Les choses sérieuses commencent !

Chardonneret. La buvette du jardin.

Chenille du Bombyx du chêne. Un bosquet pour la vorace.

Chenille du Bombyx du chêne. Un air de carnaval.

Chèvrefeuille. Grimpante, bel accueil parfumé au jardin.

Chicorée pain de sucre. Une salade de caractère.

Chou-fleur. Le relais des massifs fleuris.

Chou cabus. Ils se suffisent à eux-mêmes. Quoi que…

Chou frisé. Parfait pour le farci.

Chou pointu. Tendre et sucré.

Chou rouge. Il prend la grosse tête.

Ciboulette sauvage. Le parfum de la sauvageonne.

Citron. Feuille parmi les feuilles.

Clématite sauvage. Liane familière des haies. L’Herbe aux gueux et les Cheveux de la Vierge.

Coccinelle. Qu’importe la couleur des élytres !

Coccinelle orange à 16 points. Simple refuge ou petite faim ?

Coccinelle zombie. Le calvaire de la coccinelle maculée, parasitée par la larve d’une petite guêpe.

Compagnon blanc. Maracas miniatures ou sifflets ?

Concombre. Quand il se la coule douce sur le dos d’un potiron…

Consoude. Plante sauvage des prairies humides. L’autre purin.

Coriandre fraiche. Aromatique.

Coriandre (graines). Aromatique.

Coprin plissé. Petit champignon à l’élégance éphémère.

Coprin chevelu. Excellent champagnon.

Coprin domestique. Un pied d’un vieux poirier.

Coqueret du Pérou. Vivace, petits fruits “en cage”.

Cosmos. Repiquage.

Coucou. Qui a déréglé l’horloge interne du coucou ?

Courgette. Attention, les mastodontes sont vite arrivés !

Couleuvre d’Esculape. Les campagnols n’ont qu’à bien se tenir.

Coupe-bourgeons. Coléoptère ravageur du potager.

Crachat de lune. Fausse “algue” invasive en terrain compact.

Criquet des moissons. Comme sculpté dans une pièce de bois clair…

Cuivré commun. Petit papillon au vol rouge-cuivré spectaculaire.

Cygne. Avec cet air digne et détaché qui n’appartient qu’aux cygnes…

 


D


Dahlia. Que la fête commence !

Daldinie concentrique. Tant qu’il y aura des fibres…

Demoiselle. Proche cousine de la libellule.

Drap mortuaire. Quelques fleurs en moins pour un meilleur compost.

Drave printanière. Insectes ou pas.

 


E


Ecaille chiné. Papillon nocturne.

Ecureuil. Des petits ballots bien serrés pour retaper le nid.

Eglantier. En cascade fleurie vers la Sèvre.

Eglantier. Le gratte-cul des écoliers.

Eglantier. Galles hirsutes.

Epeire diadème. Une attaque fulgurante sur une toile immense.

Epilobe. Plante sauvage. Fleurs roses, aigrettes dispersées par le vent.

Epinard. Premières jeunes pousses.

Epinard. Lasagnes de jeunes pousses.

Eristale tenace. La toilette.

Escallonia. Arbuste, petites fleurs tubulaires roses.

Estragon. Aromatique.

Eupatoire. Plante sauvage. Médicinale. Chanvrine.

Euphorbe épurge. Le compas dans l’oeil.

Euphorbe réveille-matin. Discrète entre les discrètes.

 

 


F


Fève. Le régal matinal du jardinier.

Ficaire. La messagère du printemps.

Flambé. De longs vols zébrés.

Forsythia. Il est urgent d’attendre.

Fourmis. Comme le berger élève et protège ses brebis.

Fraisier. Repiquage des plants mis en jauge.

Fraisier. Une protection contre les oiseaux et… l’écureuil.

Frelon asiatique. Pas question de partager une poire bien mûre !

Frelon asiatique. Une dernière pomme avant l’hiver.

Frisée. A l’heure du blanchissement.

Fritillaire pintade. La tulipe sauvage.

Fuchsia. Arbuste, abondante floraison rouge.

Fumeterre officinale. Le sursis touche à sa fin…

Fusain. Les petites friandises.

 


G


Gaillarde. Vivace, elle mérite bien son nom.

Galle du peuplier. En forme de spirale, elle accueille la larve d’un puceron artiste.

Gaillet gratteron. une plantes sauvage attachante s’il en est !

Gaura. Vivace, floraison aérienne blanche ou rouge.

Gazanias.  Plantes annuelles, larges fleurs orangées.

Gendarme. Flirt automnal de la petite punaise rouge et noir.

Geai des chênes. Courageux mais pas téméraire.

Géophile. Millepattes carnivore, auxiliaire du jardin.

Glaïeul. Ah, l’eau fraiche d’un grand vase pour échapper à la canicule…

Gomme. Sécrétion défensive de certains arbres comme le cerisier.

Grand bombyle. Ni abeille, ni bourdon.

Grande éphémère. La Grande mouche de mai.

Grémil. Le pied des haies passe au feu-pourpre.

Grenouille rousse. A l’affût sur les bords herbus de la petite mare.

Grillon. L’annonce du printemps.

Grive musicienne. Le retour de la musicienne.

Grive musicienne. A chacune son petit atelier pour décortiquer les escargots.

Gui. Au hasard des oiseaux.

Guimauve. Plante sauvage.

 


H


Haricot vert. Malgré la mosaïque.

Haies. Des épines et des baies.

Héliotrope d’hiver. La belle invasive.

Hélophile suspendu. En jaune et noir.

Helvelle crépue. Champignon.

Hespérie de la mauve. Petit papillon, brun foncé à noir, tacheté de blanc.

Herbe à l’ail. Comme son nom l’indique.

Hérisson. Sous le tas de bois.

Hibiscus. Arbuste fleuri. Le bain de pollen du bourdon.

Hortensia. Une dominante pastel quand vient l’automne.

Houblon. Superbes guirlandes de cônes en fin d’été.

Hypne cyprès. Mousse. Qui a dit que le jardin ne fructifiait pas en hiver ?

 


I


If. Conifère.

Iris. Intimité garantie.

Iris gigot. Une explosion rouge-orangé.

 


J


Jasmin d’hiver.  Pas de parfum mais une ribambelle de petites fleurs jaunes.

 


L


Lamier pourpre. Un couvre sol avant la soupe.

Laitue. Sur une planche à mi-ombre par pitié !

Laitue sauvage. Dans les starting-blocks.

Laurier rose. Un gracieux désordre.

Laurier tin. Un peu de délicatesse dans la grisaille de l’hiver.

Lavande. Un joyeux désordre.

Lézard des murailles. Furtif auxiliaire du jardin.

Lierre. En automne, la nouvelle coqueluche du jardin.

Lierre terrestre. Un séducteur au pied des haies.

Lilas. Les pommes de terre, c’est maintenant !

Linaire bâtarde. Plante sauvage, rampante, petites fleurs jaune et pourpre.

Linaire commune. Plante sauvage, superbes fleurs jaune et orangé en épi.

Lucane. Coléoptère noir, larves xylophages.

 


M


Mâche. Les premières rosettes de l’automne.

Mahonia confusa. Faux houx, feuillage persistant, épis de fleurs jaunes.

Mahonia confusa. La cochenille aussi passe à table…

Marguerite. L’appel des gros boutons dorés.

Mauve. Plante sauvage.

Mélisse. Envahissante aromatique.

Méloé. Quel fardeau !

Melon. Très à l’aise dans la terre du marais.

Menthe poivrée. Aromatique.

Menthe sauvage. Aromatique.

Merle noir.  Quand la fourche-bêche est sortie.

Merlette. Tout bénéfice pour le jardin.

Mésange à longue queue. Une adorable petite boule blanche et rosée.

Mésange bleue. L’abondance touche à sa fin.

Mésange charbonnière. Vivement le retour des insectes !

Mésange nonnette. L’acrobate du jardin.

Mésembrine. Ailes orangées et face dorée : la Mouche de midi.

Mina lobata. Liane, épis floral jaune et rouge orangé.

Micrommata virescens. Araignée jaune-vert fluorescent. Pas de toile. Chasse à l’affût.

Mirabelle. La rescapée du coulage.

Mogette. A chacune sa recette dans le marais.

Moineau domestique. En attendant les guilleris.

Molène. Les rosettes hivernales font le plein d’énergie.

Mosaïque. Maladie notamment des haricots.

Morelle douce-amère. Parée pour les becs fins.

Moro sphinx. Posé là pour la nuit..

Moro sphinx. Le vol stationnaire du Moro sphinx.

Mouche stercoraria. Alias la Scatophage du fumier, alias la Mouche à merde.

Mouron des oiseaux. Cueillette à volonté.

Mûre. Le rendez-vous des punaises.

Myosotis des champs. Il déroule sa minuscule floraison.

Myosotis des marais. Les petites fleurs bleues jusqu’au bout de l’automne.

Myrtil. Dans un camaïeu de brun lavé.

 


N


Nénuphar jaune. Les petites bouteilles vertes.

Noctuelle. Papillon nocturne, chenille ravageuse du potager.

Noisetier. La curieuse floraison des fleurs femelles.

Noctuelle de la patience. Papillon nocturne, chenille noire, tâches blanches et points rouges.

 


O


Oedipode. Petit criquet, tenue de camouflage.

Oeillet d’Inde. Au pied des tomates.

Origan. Aromatique.

Orpin blanc. A la conquête du cabanon.

Orpin de Palmer. Feuillage raffiné et éclatante floraison.

Ortie.  Fabrication du purin.

Ortie. La cueillette pour le purin et pour… la soupe.

Oseille. Réveillée par une pluie d’orage.

Osmie cornue. La petite abeille rousse.

Oxalis corniculé. Plante sauvage, invasive, petites fleurs jaunes.

Oxalis commun. Faux trèfle mais vrai envahisseur.

Oxalis commun. Comment extirper les bulbilles ?

 


P


Paon du jour. Pour parfaire l’illusion printanière…

Pâquerette. Le baromètre du jardin.

Pensées. Un peu de couleurs dans les jardinières de l’hiver.

Penstemon. Ses fleurs rouges évoquent la digitale.

Perce neige. Fidèle au rendez-vous.

Persil. Pour compléter le bouquet garni.

Pervenche. Le marcottage naturel aidant.

Petit gris. Il pleut enfin, tout le monde dehors !

Petits pois. La récolte s’annonce à même le sol.

Phacélie. Bien plus qu’un couvre-sol.

Piéride. Papillon, chenille ravageuse du chou notamment.

Piéride de la moutarde. Blanche jusqu’au bout des pattes.

Pigeon ramier. Clopin-clopant.

Piment. Pour réveiller les plats les plus simples.

Plumée. Ce qu’il reste de l’oiseau victime d’un prédateur.

Poireau. L’heure du repiquage.

Poivron. Il manquait à la ratatouille.

Pomme de terre. La grenaille a fait de la gonflette.

Pomme de terre. Des fleurs en attendant la récolte.

Potentille rampante. Plante sauvage, petites fleurs jaunes.

Potiron. La soupe d’Halloween.

Phalène. Papillon, chenille brindille.

Poirier. Les fruitiers se sont requinqués.

Pommier. La tempête a fait le ménage !

Populage des marais. Le bouton d’or XXL.

Pourpier. Plante sauvage, salade.

Primevère. Pas de précipitation !

Pucerons et fourmis. Les usines à miellat.

Pulicaire. Plante sauvage. Médicinale. Herbe de Saint-Roch.

Punaise arlequin. Punaise rayée rouge et noire.

Punaise des baies. Avec un bel écusson d’or.

Punaise brune. Corée marginée.

Punaise nébuleuse. Nébuleuse ou diabolique ?.

Punaise lygus. Petite punaise, tache blanche en forme de coeur.

Punaise du pin. Grosse punaise originaire d’Amérique.

Punaise verte.  Une nurserie en bord de Sèvre.

Punaise verte. Livrée automnale.

Punaise de la jusquiame. Petite punaise rouge et noire (à ne pas confondre avec la gendarme)

Punaise rhopalus. Petite punaise orangée.

 


R


Rince bouteille. Pas facile de trouver le calice !

Rhubarbe. Vivace, récolte des pétioles charnus.

Rhysse. Petite guêpe parasite des larves xylophages.

Rhingie champêtre. Petite mouche butineuse, “nez” caractéristique.

Robert le Diable. Passé si près du bucher !

Roitelet triple-bandeau. Houppette jaune pour Madame, orange pour Monsieur.

Romarin. La vieille carcasse n’a pas dit son dernier mot.

Romarin. Une déco parfumée pour les salades de l’automne.

Romarin. La délicate promesse.

Rouge-gorge. Il est chez lui au jardin.

Rudbeckia. Fleur jaune, bouton noir.

 


S


Salicaire. Plante sauvage, longs épis floraux pourpres.

Sarriette. Mêle le Bourdon des pierres est de la fête…

Sauge rouge. Arbuste, odorant, fleurs rouges.

Scarole. Salade. Cachez-moi ce coeur.

Scatophage du fumier. La Scatophage soigne son image.

Scrofulaire. Plante sauvage. petites fleurs brun-rouge.

Seneçon. Plante sauvage, fleurs jaunes.

Sésie. Insecte aux larves xylophages.

Sialis de la vase. Tout ça pour ça !

Sieste. Quoi faire d’autre au jardin sous la canicule ?

Sittelle. Passereau.

Soldat noir. Sobriquet de la mouche Hermitia illucens dont les larves favorisent la décomposition du compost.

Souchette. Champignon.

Stellaire holostée. Doublement simple.

Sucrine. Merveilleuse petite salade d’automne.

Staphylin noir. L’équarisseur du jardin.

Stellaire holostée. Réjouissants pieds de haie !

Sureau. Gare aux taches !

Sureau. Premières feuilles, premier purin.

Symphorine. Arbuste. Fruits en grappes de baies blanches.

Syrphe. Petit insecte butineur.

Syrphe des corolles. En quête de pucerons.

 


T


Taupin. Petit coléoptère, larve ravageuse au potager.

Tendhrède de l’oseille. Petite mouche, larve ravageuse de l’oseille.

Terreau. Raison de plus pour ramasser les feuilles des peupliers.

Tipule. Alias le Cousin. Gare à ses larves !

Tircis. Comme un compagnon familier.

Tircis. Le repos des guerriers.

Tomate. Grives et merles sont les premiers servis.

Tomate cerise. Tout un été d’apéro !

Tourterelles. Quand c’est non, c’est non !

Troglodyte mignon. Une petite boule de mousse dans la haie.

Truffe blanche d’été. Heureuse surprise au jardin !

Tulipe. Pour les bouquets du prochain printemps.

Tulipe. Quelques semaines de bouquets.

`Turricules. Tortillons rejetés par les lombrics.

 


U


Urophora. Petite mouche (sur dahlia et aster notamment)


V


Ver gris. Chenille de la Noctuelle. Ravageur du potager.

Verdier. La buvette du jardin.

Verdier. Fier comme un Verdier.

Viole rouge. Punaise rouge et noire.

Violette. Sauf à se mettre à quatre pattes…

Volubilis. Liane, fleurs en larges trompettes bleues.

Vulcain. Quand le Vulcain passe à l’orange.

 


X


Xylaire. Champignon poussant sur bois morts.

 


Z


Zinnia. Une fine couronne d’or pour la trompe du moro-sphynx.

Zoropsis. Araignée nocturne.