La Zoropsis : l’araignée d’Halloween

Araignée Zoropsis / Un jardin dans le Marais poitevin.

L’araignée Zoropsis sort surtout la nuit. Avec son masque diabolique sur le dos. Tapie le jour dans des cachettes parfois improbables…

Araignée Zoropsis / Un jardin dans le Marais poitevin.Contrairement à l’Epeire diadème, l’araignée Zoropsis ne tisse pas de toile et n’apprécie guère le soleil. Elle préfère chasser dans l’obscurité.

Mais quand on déambule toute la nuit, mieux veut se cacher le jour pour ne pas servir de gibier à son tour pendant le repos. Drôle d’idée malgré tout que de se réfugier dans le robinet de la réserve d’eau du jardin !

Il est vrai que la citerne a été vite épuisée cet été. Faute de pluie, le robinet n’a pas servi pendant de longues semaines. A l’ombre, dans un coin tranquille, la grosse araignée Zoropsis a sans doute cru y voir la cachette idéale. Mauvaise pioche.

Du moins jusqu’à aujourd’hui. Les premières pluies d’automne ont rempli la réserve. Quel plaisir de ne plus devoir puiser l’eau à la Sèvre… Mais quelle expulsion ! Douchée, sans lâcher prise pour autant, la belle a tout juste pris le temps de recouvrer ses esprits. Elle s’est vite éclipsée pour vers une cachette plus sûre. Au sec. En attendant la nouvelle partie de chasse de ce soir. Son étrange tatouage – le masque de Nosferatu dit-on – sera de circonstance en cette nuit d’Halloween…

Araignée Zoropsis / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

Please follow and like us: