Tendres et parfumés malgré tout

Céleris branches / Un jardin dans le Marais poitevin.

Stressés tout l’été, les céleris branches ont fini par se réveiller. Avec des coeurs tendres et parfumés.

Céleris branches / Un jardin dans le Marais poitevin.Ils ne pouvaient pas avoir pire démarrage. Repiqués en début d’été à la faveur d’une belle averse, les céleris branches ont végété des semaines et des mois. Sur un sol pourtant maintenu frais, la canicule les a figé au point que la tentation a été grande de les arracher en début d’automne pour les jeter au compost.

Et puis, divine surprise, l’humidité et la douceur de l’été indien les a réveillés. Lentement mais sûrement. Oh, bien-sûr, dures et filandreuses, les côtes extérieures gardent le mauvais souvenir du stress estival. Autant s’en débarrasser. Mais le coeur n’en est pas moins charnu, tendre et parfumé. Tant de bonne volonté de la part de ces rescapés de la canicule mérite le meilleur. En toute simplicité. Echalote, ail éventuellement. Et du beurre naturellement.

Voir la recette

Céleris branches / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us:
error