Les fleurs d’artichaut

Fleurs d'artichaut, accouplement l'Amaryllis.

Après le coeur au printemps, les fleurs d’artichaut en été ! Avec ce cousin du chardon, une floraison spectaculaire au potager.

Fleurs d'artichaut, Anthidie interrompue, mâle.Bon, évidemment, quand on plante des artichauts au jardin, ce n’est pas vraiment pour les voir fleurir ! On en cueille en effet les têtes si jeunes et si tendres ! Comment imaginer alors que le « foin », dédaigneusement arraché avant dégustation du “fond”, soit constitué de centaines de fleurs en gestation ? 

Et que les « feuilles » dont on croque la base charnue soient autant de bractées protectrices desdites fleurs ? Le moment venu, elles s’écartent pour laisser s’épanouir le fameux « foin » métamorphosé en une forêt dense de corolles tubulaires violettes dont raffolent les butineurs.

Cette année, la récolte a été particulièrement bonne. Autant garder quelques têtes pour les papillons, les abeilles sauvages, les bourdons et les coléoptères !  Sitôt la floraison passée, il sera temps de faire table rase pour ne pas épuiser les robustes souches. Aux premières pluies d’automne, elles ne tarderont pas à lancer de nouvelles pousses vert tendre. Promesses d’un généreux printemps. Et, à nouveau, d’une spectaculaire floraison estivale.

Semis, plantation, entretien : la culture de l’artichaut avec le site plandejardin-jardinbiologique.com

Fleurs d'artichaut et abeille charpentière.

Les bractées commencent à s’écarter et, impatiente, l’abeille charpentière prend déjà d’assaut les premières fleurs tubulaires violettes…

Fleurs d'artichaut et Mégachile poignets-laineux femelle.

Pour la Madame Mégachile poignets-laineux, comme pour les autres butineurs, d’abord se poser…

… puis plonger pour atteindre les sources du nectar !

La Cétoine dorée vient d’atterrir. Bon, par où commencer ? Il va falloir plonger…

Si la Punaise des baies est venue pour les graines, c’est beaucoup trop tôt !

De quoi se cacher et des proies à foison : vivent les fleurs d’artichaut pour la Thomise variable !

Après la récolte printanière, quelques têtes abandonnées aux butineurs de l’été…

 

Please follow and like us: