Le Gratteron prend ses marques

Gaillet gratteron, jeunes pousses hivernales / Un jardin dans le Marais poitevin.

Une sauvage attachante s’il en est ! Le Gaillet gratteron est surtout envahissant. Mieux vaut s’en dispenser au jardin.

Gaillet gratteron / Un jardin dans le Marais poitevin.Comme chaque début d’hiver, le Gaillet gratteron est déjà parti. Cela ne l’empêchera pas de courir ! C’est même sa spécialité. Dans les haies, sur les grillages des clôtures et le long des chemins.

Les premières tiges sont encore basses naturellement. Elles se hisseront ou serpenteront à plus de deux mètres. Sans compter leurs nombreuses ramifications qui, elles aussi, s’accrocheront au moindre support.

Autant dire que le Gaillet gratteron n’est pas vraiment bienvenu au jardin. Il aurait tôt fait l’envahir et de l’étouffer. Inutile d’attendre. A ce stade, il est facile à arracher. Laissons-lui les bords du halage, les fourrés et les haies alentour. Il y est à l’aise et prend ses marques en cette saison. La multitude de petits crochets de ses feuilles et de ses tiges rugueuses l’aideront bientôt à grimperUne technique éprouvée. La même qui permet à ses graines de voyager.

Gaillet gratteron / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us: