Gendarmes : une passade automnale

Gendarmes sur les fruits de l'ibiscus / Un jardin dans le Marais poitevin.

Les gendarmes adorent les fruits de l’hibiscus. Ils s’y retrouvent en automne pour le suc de leurs graines. Et parfois pour un dernier flirt avant l’hiver.

Chacun son tour. Après les bourdons, gros consommateurs du pollen de l’hibiscus, voici les gendarmes. Pour les fruits et le suc de leurs graines. Ils s’y retrouvent en nombre en ce milieu d’automne. Le plus souvent sans se soucier les uns des autres. Pour ces deux-là, c’est autre chose.

L’un d’entre eux a perdu une patte arrière. Cela ne l’empêche pas de séduire. Ni à son vis-vis d’être entreprenant.

Mais nous sommes bientôt en hiver et le temps des amours gendarmesques est passé. Qu’importe. On se tourne autour. On se titille gentillement. Ça dure et ça dure. Sans jamais conclure. Et puis chacun repart de son côté. Une simple passade automnale.

Les fruits de l'ibiscus : les gendarmes adorent / Un jardin dans le Marais Poitevin.

À ne pas confondre avec la Punaise de la Jusquiame qui s’en distingue notamment avec sa tête en partie rouge et ses taches en forme de coeur sur le pronotum.

Ni avec la Viole rouge qui, outre le point blanc sur les ailes membraneuses, présente un jeu de courbes et contrecourbes évoquant la silhouette de l’instrument de musique au centre du pronotum.

Abeilles et surtout bourdons apprécient les fleurs d’hibiscus où ils prennent de véritables bains de pollen !

Photos Fernand ©

Please follow and like us:
error