Le chantier du grillon

Grillon, nettoyage de l'entrée du terrier / Un jardin dans le Marais Poitevin.

Il n’a pas encore commencé à “chanter”. En attendant, le grillon du jardin aménage et entretient son terrier. Avec beaucoup de soin.

Grillon, sortie à reculons pour évacuer les débris / Un jardin dans le Marais poitevin.Ça n’a l’air de rien mais l’aménagement et l’entretien d’un terrier digne de ce nom, c’est du boulot ! Depuis quelques jours, le grillon du jardin n’arrête pas. A l’intérieur évidemment mais aussi aux abords.

Creuser, façonner, consolider… Que de débris ! Le grillon a une technique Grillon, finitionbien éprouvée pour leur évacuation : la sortie à reculons. Les pattes arrière repoussent énergiquement les gravats jusque sur le seuil. Il faut bien avouer qu’elles sont solidement équipées pour pareille besogne. De véritables râteaux !

Pas question de laisser un monticule de terre à l’entrée. Chaque sortie est l’occasion de tout niveler en une sorte de petite esplanade. En fin d’après-midi, le chantier est bien avancé. Les brins de paille qui obstruaient en partie l’entrée ont disparu. Le terrassier a fait place nette. Seuls restent encore quelques petits cailloux rebelles.

Terminé ? Ce sera sans doute un travail de tous les jours. Tout l’été. Le désordre est si vite venu. Il suffit d’un orage, du passage de quelque animal nocturne, voire des bottes du jardinier ! Mais, c’est promis, il fera désormais attention où il met les pieds.

Découvrir d’autres insectes du jardin

Grillon, le terrassier fait place nette devant l'entrée du terrier / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us: