La toilette du jeune cygne

Jeune cygne / Un jardin dans le Marais poitevin.

Gris-sale le plumage du jeune cygne ? Il n’en finit pourtant pas de le nettoyer. Un véritable contorsionniste !

Jeune cygne / Un jardin dans le Marais poitevin.Ce n’est plus vraiment un poussin. Presqu’adulte et déjà solitaire. Le jeune cygne ne pourra compter que sur lui-même pour passer l’hiver. Autant être propre !

Méthodiquement, il peaufine sa toilette face au jardin. Jeune cygne / Un jardin dans le Marais poitevin.Mais pourquoi tant d’ardeur ? Sans doute veut-il se débarrasser de quelque parasites par trop envahissants. Alors tout y passe ! Et plutôt deux fois qu’une. Son long cou flexible est bien utile pour aller fouiller et refouiller jusque sous les aisselles de ses grandes ailes. En tirant un peu, il parvient même à atteindre le croupion.

Intrigué peut-être par toutes ces contorsions, un colvert a la malencontreuse idée de venir cancaner un peu trop près. Mal lui en prend. Sifflements, coups de bec, battements d’ailes : le goujat est chassé illico et sans ménagement. Car on ne plaisante pas avec la dignité d’un cygne !

Jeune cygne / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us: