La belle envahissante

La jussie à grandes fleurs

Superbe et très mellifère. Mais ô combien invasive ! Rien n’arrête la Jussie à grandes fleurs dans les fossés du Marais poitevin.

C’est pourtant vrai qu’elle est belle. Hélas ! Car c’est bien pour les qualités ornementales de son feuillage et de son abondante floraison jaune vif que la Jussie à grandes fleurs (Ludwigia grandiflora) a été introduite en Europe au XIXe siècle. Originaire d’Amérique du sud, elle a fini par échapper aux bassins qui lui étaient destinés pour prendre ses aises dans la plupart des zones humides. Notamment dans le Marais poitevin.

Une calamité en vérité. La colonisation est telle en effet que toute autre végétation s’asphyxie. Dans les fossés plus ou moins envasés et même les “baisses” des prairies. 

Seule consolation, les éclatantes fleurs à cinq pétales sont très mellifères. Cela dit, la Jussie n’a pas vraiment besoin des abeilles pour proliférer. Elle compte surtout sur ses stolons et sa grande facilité de marcotage.

Et la belle n’a guère de “prédateur” pour en limiter l’expansion. Le ragondin peut-être en grignote-t-il un peu. Lui aussi a été introduit d’Amérique du sud au XIXe siècle. Avec le succès que l’on sait.

En savoir plus sur la Jussie à grandes fleurs avec le site abiris.snv.jussieu.fr

Découvrir le Plan de maîtrise de la prolifération des jussies dans le Marais Poitevin  par l’Institution interdépartementale du bassin de la Sèvre niortaise (IIBSN)

Fossé envahi par la Jussie à grandes fleurs.

Dans les fossés envahis, la jussie étouffe la végétation autochtone et, avec elle, la biodiversité animale s’étiole par manque de lumière.

La Jussie à grandes fleurs ne se contente pas des berges : amphibie et rampante, elle ne tarde pas à envahir les fossés plus ou moins envasés.

Photos Fernand © Août 2019

 

Please follow and like us:
error