La Sylvaine au quart de tour

La Sylvaine sur fleur de chardon / Un jardin dans le Marais poitevin.

La Sylvaine sait prendre son temps lorsqu’elle butine. Mais, au moindre dérangement, elle se volatilise avec une incroyable vivacité.

La Sylvaine sur fleur de chardon / Un jardin dans le Marais poitevin.Voilà un petit papillon taillé pour les démarrages en trombe ! Avec de petites ailes nerveuses, ramassées sur un corps trapu, pour ne pas dire courtaud… N’essayez pas de le suivre des yeux, il est bien trop vif et rapide pour vous… Rassurez-vous, si la source de nectar lui a plu, la Sylvaine (Ochlodes sylvanus) ne tardera pas à y revenir.

Actuellement, elle apprécie tout particulièrement les inflorescences de chardon et de cardère. Évidemment, elle n’en trouve pas au jardin. Plutôt au bord du halage et le long des haies voisines. Mais quelques artichauts en voie de floraison devraient bientôt lui plaire !

Outre de grands yeux sombres, la Sylvaine arbore de solides antennes en forme de massues. Elle se distingue encore par la couleur de ses ailes : fauve verdâtre dessous, lumineux orangé bordé et veiné de brun dessus. Des ailes disposées de façon originale au repos. Antérieures et postérieures sont ainsi ramenées vers l’arrière et forment entre elles un angle de 45°. Prête à partir au quart de tour ! 

En savoir plus sur la Sylvaine avec le site quelestcetanimal.com

La Sylvaine sur inflorescence de cardère / Un jardin dans le Marais poitevin.

La Sylvaine sur une inflorescence de cardère. À noter les solides antennes roussâtres en forme de massue, curieusement pourvues d’un petit crochet terminal.

 

Please follow and like us: