Le ramier clopin-clopant

Pigeon ramier / Un jardin dans le Marais poitevin.

Rien à craindre pour les semis en cette saison. Pour l’heure, le pigeon ramier semble trouver son bonheur parmi les feuilles mortes et dans l’herbe rase.

Pigeon ramier / Un jardin dans le Marais poitevin.Il marche d’un pas lourd dans les allées du jardin. Le Pigeon ramier n’en a pas moins fière allure. Cela tient sans doute à son port de tête autoritaire que souligne de fines épaulettes blanches rehaussées de zébrures noires.

Magnifiquement soigné, son plumage arbore toutes les nuances de gris. Pigeon ramier / Un jardin dans le Marais poitevin.Tête bleutée, poitrail rosé, abdomen roussâtre, dos ardoisé, queue et extrémité des ailes presque noires, liserées de blancs.

Son côté un peu hautain tient peut-être aussi à ses petits yeux noirs, finement cerclés, et surtout à cet étrange bec crochu, rouge-orangé puis jaune, émergeant d’une fine moustache blanche.

Quelques claquements d’ailes et le voilà rejoint par un de ses compères. Clopin-clopant, les deux commensaux arpentent le jardin, les yeux rivés sur les feuilles mortes ou l’herbe rase. Qui aurait pu penser qu’il y avait là tant à glaner ?

Retrouver les autres oiseaux du jardin

Pigeons ramiers / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us: