La Reine des prés à contretemps

Reine des prés / Un jardin dans le Marais poitevin.

Inutile de chercher l’intrus. Il saute au yeux. Une reine des prés en plein hiver. Fleurie au bord d’un fossé. Et quel parfum sucré !

C’est une des plantes emblématiques du Marais poitevin. La Reine des prés abonde dans les prairies humides où ses vaporeuses inflorescences embaument tout l’été. Parfois jusqu’au milieu de l’automne.

L’exception confirmant la règle, voici un superbe pied, le Jour de l’an, au bord d’un fossé du marais mouillé de Magné. Il y a une semaine à peine, il émergeait de la première inondation hivernale !

A contretemps et pourtant vigoureux. Ses solides tiges rougeâtres portent de longues feuilles vert clair, terminées par une large foliole trilobée caractéristique. Mais c’est évidemment son nuage de petites fleurs blanches et parfumées qui retient l’attention. Toutes ne sont pas encore écloses. Le gerbe aura-t-elle le temps de s’épanouir pleinement avant les gelées ? Quoiqu’il en  soit, d’ordinaire très mellifère, il n’y a guère d’insectes pour la visiter en ce début janvier.  Une seule reine des prés ne fait pas le printemps.

Reine des prés, foliote terminale trilobée / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us: