Campanules des murailles : le retour

Campanules des murailles / Un jardin dans le Marais poitevin.

Les premières pluies de cet interminable été indien réussissent aux Campanules des murailles. Aux Impatiens aussi. Joli baroud d’honneur en cet fin octobre…

Campanules des murailles et Impatiens / Un jardin dans le Marais poitevin.Les campanules des murailles reprennent du poil de la bête, au pied des murs de la maison comme dans le brasero mexicain qui les héberge depuis quelques années.

Bien-sûr, cette timide floraison automnale n’a rien de comparable avec les superbes ruissellements bleus du printemps ! Mais, épargnées par un soleil désormais moins cuisant, les voilà boostées par le retour des pluies, bien plus vivifiantes que les arrosages.

Tout à côté, les impatiens aussi apprécient l’humidité de cet été indien. Un dernier baroud d’honneur pour les unes et les autres. Mais si les impatiens ne tarderont à « fondre » avec les premières gelées, les campanules en ont vu d’autres ! Se recroquevillant bientôt, les increvables repartiront de plus belle en avril prochain.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us:
error