La Sauterelle ponctuée

Sauterelle ponctuée, mâle.

Impressionnantes antennes ! La petite Sauterelle ponctuée est familière du jardin. On la rencontre sur le trèfle des allées. Mais surtout sur les parterres fleuris.

Sauterelle ponctuée, mâle.Courtaude, un peu voûtée : la Sauterelle ponctuée (Leptophyes ponctatissima) n’a pas la prestance de la Grande sauterelle verte. Il est vrai qu’outre la taille, il lui manque les ailes, réduites à leur plus simple expression. De courts moignons à l’arrière du corselet.

Sauterelle ponctuée, mâle.L’ensemble est pourtant harmonieux. La silhouette de l’abdomen, certes trapue, est ainsi équilibrée par les longues et fines pattes arrière. Sans oublier les antennes filiformes. Interminables. Quatre fois plus longues que le corps !

Piqueté de petits points sombres, la dominante vert tendre est rehaussée par le roux des tibias, des yeux et des antennes. Avec une large bande dorsale brune qui, partant du pronotum, court jusqu’à la pointe de l’abdomen. Du moins ici chez le mâle. Car la femelle est plus uniformément verte. Mais toujours ponctuée.

Cette petite végétarienne apprécie les pétales et le feuillage des parterres fleuris. Notamment des rosiers. Il n’y a pas lieu de trop s’en formaliser. Il y a suffisamment d’oiseaux au jardin pour prévenir toute invasion.

En savoir plus sur la Sauterelle ponctuée avec le site quelestcetanimal.com

Sauterelle ponctuée, mâle.

Ici un mâle. La femelle, plus uniformément verte, toujours ponctuée, se distingue par un oviscapte plat en forme des faucille.

 

Please follow and like us:
error