Le Cardinal à tête rouge (ou noire)

Cardinal à tête rouge (Pyrochroa serraticornis) / Un jardin dans le Marais poitevin.

Inoffensifs, peu craintifs, le Cardinal à tête rouge et son compère à tête noire sont parfaitement identiques. À la tête près. Comme leur nom l’indique.

Cardinal à tête rouge (Pyrochroa serraticornis) / Un jardin dans le Marais poitevin.On le remarque souvent d’abord en vol. Un point rouge éclatant, rapide, direct. Le Cardinal à tête rouge (Pyrochroa serraticornis) ne va jamais très loin. Et, lorsqu’il a trouvé une ombellifère ou une feuille basse à sa convenance, il peut y rester des lustres. Peu farouche, il se laisse alors facilement admirer.

Cardinal à tête noire / Un jardin dans le Marais poitevin.Rouge orangé sur les élytres, plus vif et luisant sur le corselet et la tête. Le noir des pattes, des petits yeux et des curieuses antennes en forme de peigne contraste d’autant mieux. Impossible de le confondre, pas même avec son quasi jumeau, l’autre Cardinal (Pyrochroa coccinea), en tout point identique, hors la tête noire évidemment ! 

Principalement amateurs de pollen et de nectar, placides, ils sont aussi inoffensifs l’un que l’autre. Lraleurs larves, elles, sont carnassières, traquant les insectes xylophages entre écorce et bois des vieux arbres. C’est peut-être ce qui les a conduits au jardin, du côté du verger où l’écorce des vieux cerisiers malades tend à se décoller…

En savoir plus sur le Cardinal à tête rouge et le Cardinal à tête noire avec le site insectes-net.fr

Cardinal à tête noire / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us:
error