Le Petit capricorne

Petit capricorne sur inflorescence de cornouiller sanguin.

Entièrement noir,  spectaculaire avec ses très longues antennes, le Petit capricorne est un bel amateur de nectar et de pollen. Ses larves sont xylophages.

Petit capricorne sur inflorescence de cornouiller sanguin.Une solide silhouette fuselée, noire, dominée par de longues antennes annelée… Le Petit capricorne (Cerampyx scopolii) ne prête guère à confusion. Il en impose, ici en bordure de haie, sur une inflorescence de cornouiller sanguin. 

Petit ? La comparaison avec l’Oedémère noble, tout proche sur le cliché, montre combien sa taille est respectable ! Près de 3 cm. Plus du double en comptant les antennes chez la femelle. Plus encore chez le mâle. Le thorax et les élytres présentent un aspect fortement granuleux. L’ensemble du corps est noir, sauf l’extrémité gris bleuté des antennes et des pattes.

Les adultes se délectent de nectar et de pollen. Ou tout simplement de soleil. Leur progéniture a un tout autre régime. Le bois de feuillus. De préférence sur des arbres morts ou mal en point. Du chêne au peuplier et au noisetier, en passant par les vieux fruitiers. Les oeufs sont injectés sous l’écorce où se développement les larves. Deux ans jusqu’à la nymphose. Sauf invasion, les dégâts sont assez négligeables au jardin.

Sources : 

Petit capricorne sur inflorescence de cornouiller sanguin.

 

Please follow and like us: