Le piège à taupin

Larve de taupin surprise en flagrant délit au collet d'un pied de salade.

Le cauchemar du potager ! Le ver “fil de fer”, alias le Taupin, s’en prend notamment aux salades et aux tubercules. Voici comment le piéger.

Larves de taupin prises au piège avec une demi pomme de terre enterrée pour appât.Une nouvelle salade qui s’étiole. Cette fois, le vers n’est pas gris mais d’un jaune vif presqu’orangé. Plus filiforme, il est aussi plus vif et, débusqué, il cherche aussitôt à s’enfouir. C’est la larve d’un petit coléoptère, le Taupin, dont la prolifération n’est pas vraiment bienvenue au jardin. Pas d’insecticide pour autant ! Un piège plutôt. Aussi simple qu’efficace.

Une pomme de terre coupée en deux enterrée sur les lieux présumés de l’infestation. Les indésirables s’y donnent vite rendez-vous. Il suffit de relever le piège matin et soir pour les éliminer.

Cela dit, avant même de poser le piège, mieux vaut fouiller un peu la terre autour du pied de salade mal en point. On y trouvera obligatoirement un ou deux “fils de fer” parmi les racines, voire insinués dans le collet. Faute de les supprimer dès les premiers symptômes, ils passeront bientôt à la salade suivante.

Sources : 

À ne pas confondre avec le Géophile ! Le “mille-pattes” est certes d’une couleur un peu comparable mais, loin d’être nuisible aux cultures, c’est un précieux auxiliaire. Carnivore souterrain, il traque notamment les larves radicicoles du potager. Celles du taupin celles des tipules notamment.

Carabe purpurin.

Un autre prédateur pour les larves du Taupin : le Carabe purpurin, un coléoptère très précieux au jardin.

Noir et brun, le Taupin est un petit coléoptère difficile à repérer au potager. Voilà un cousin beaucoup plus voyant. Même taille, même silhouette mais des élytres rouge-sang. Cela dit, la progéniture de l’Ampède sanglant n’apprécie guère les légumes. Elle se développe plutôt sur les bois morts.

 

Please follow and like us:
error