Le Pentatome et la Thomise

Pentatome méridional et Thomise variable à l'affût / Un jardin dans le marais poitevin.

Entre les avances de Monsieur et le Tentatome méridional passant à sa portée, la Thomise variable hésite. Les punaises sont pourtant réputées peu goûteuses…

Pentatome méridional / Un jardin dans le Marais poitevin.On croit avoir fait le tour des punaises du jardin mais la famille est inépuisable ! Voici donc le Tentatome méridional (Carpocoris mediterraneus). La couleur est variable d’un individu à l’autre. Mêlée de jaune-orangé, elle tire ici vers le rouge brique. Mais les traits dominants de la tribu sont bien visibles : pattes rousses, corselet aux “épaulettes” noires saillantes, quatre lignes sombres Thomises variables, femelle et mâle / Un jardin dans le Marais poitevin.sur la tête prolongées en taches diffuses sur le corselet…

La punaise serait passée inaperçue, sous les pétales d’une marguerite, sans l’étrange comportement d’une Thomise variable. D’ordinaire si prompte à sauter sur tout ce qui bouge, “l’araignée crabe” semble là aussi excitée qu’hésitante. J’y vais, j’y vais pas ? Un pas en avant, un en arrière. Il est vrai qu’en théorie, ce n’est pas le moment. Sur le dos de la belle, un mâle explore en effet le volumineux abdomen, bien décidé à en percer le mystère. Mais, chez les Thomises, Monsieur ne fait pas le poids ! Il est si riquiqui. Et Madame a d’autres idées en tête.

Finalement, le Tentatome méridional sauve la mise du petit Monsieur. Est-ce l’araignée ou le photographe qui l’impressionne le plus ? Il quitte sa cachette, descend tranquillement la tige de la marguerite. Et laisse la Thomise à ses amours.

En savoir plus sur la Tentative méridional avec le site quelestcetanimal.com

Pentatome méridional / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us: