Le macottage naturel aidant

Pervenche / Un jardin dans le Marais poitevin.

Les drageons de la Pervenche sont obstinés : ce ne sont pas quelques centimètres de graviers qui vont l’empêcher de raciner !

Pervenche / Un jardin dans le Marais poitevin.La Pervenche a été longue à trouver sa place dans la petite cour près de la maison. Finalement, si le pied mère n’a pas survécu, ce sont ses drageons qui ont vigoureusement pris le relais.

Le marcottage naturel aidant, le tapis progresse au pied de la haie. La belle parvient ainsi à passer l’obstacle du couvert de graviers pour s’enraciner et pousser toujours plus loin l’aventure. Rien ne semble pouvoir l’arrêter désormais. Au point que certaines de ses longues tiges s’enhardissent et partent à l’escalade du Laurier tin.

Les premières fleurs viennent d’éclore sur fond de feuillage luisant. Cinq larges pétales bleu-mauve focalisent le regard vers le long tube nectarifère étoilé. Avec une alternance de bleu et de blanc pour fasciner et guider les pollinisateurs. Cela dit, la Pervenche ne compte pas sur ses seules graines pour prospérer. Tant que ses drageons peuvent raciner ! Il va d’ailleurs falloir commencer à y mettre le holà.

Pervenche, feuillage / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us: