Le Roitelet triple-bandeau

Roitelet triple-bandeau / Un jardin dans le Marais poitevin.

Comme beaucoup d’autres passereaux, le Roitelet triple-bandeau tient son quartier général dans le bosquet voisin. Il n’a qu’une haie à passer…

Roitelet triple-bandeau / Un jardin dans le Marais poitevin.Avec le Troglodyte mignon et le Grimpereau, c’est assurément l’un des plus petits oiseaux du jardin. Les va-et-vient du Roitelet triple-bandeau sont tout aussi discrets. Mais, dans ses vols furtifs comme dans ses actives inspections, il est assez vite trahi par un plumage beaucoup plus lumineux.

Roitelet triple-bandeau, femelle / Un jardin dans le Marais poitevin.Un bandana tricolore au front, on dirait un lutin renfrogné paré pour un match de rugby ! Madame a choisi le jaune vif pour troisième couleur au sommet du crâne. Et Monsieur un flamboyant orange. Pour le reste, l’uniforme est rigoureusement identique. Dessous blanc-cassé, dessus vert teinté de jaune-orangé, sourcils noirs et petite tache blanche sous l’oeil. 

Le Roitelet triple-bandeau a ses habitudes dans le grand conifère à l’entrée du potager. Toujours mouvement, dans toutes les positions, il y traque inlassablement les insectes, plutôt dans les branches basses. Est-il de taille à s’attaquer à la Punaise du pin ?

Roitelet triple-bandeau / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us: