A la buvette du jardin

Abreuvoir des oiseaux, chardonneret / Un jardin dans le Marais poitevin.

La Sèvre n’est pas loin mais, pour une petite soif, la buvette du jardin fait très bien l’affaire !

Abreuvoir des oiseaux, verdier / Un jardin dans le Marais poitevin.Actuellement en travaux, la mare est presque à sec sous les peupliers. Un escalier de fortune facilite néanmoins d’accès à l’abreuvoir. Les oiseaux ont vite trouvé le chemin.

Le chardonneret prend ici tout son temps entre chaque gorgée. Pas d’ébouriffante trempette aujourd’hui. Confortablement campé sur la dernière marche, il joue les équilibristes pour puiser quelques gouttes puis déglutir en redressant haut la tête. Prudent, il n’en jette pas moins un oeil sur le verdier qui, tout à côté, commence à s’impatienter.

Quelques mouvements d’humeur puis, n’y tenant plus, ôtes-toi de là que je m’y mette ! Chacun son tour. Le chardonneret ne demande pas son reste. Dans quelques mois, plus de dispute. Mieux que la buvette du jardin, avec le retour de la Grande Cardère, il y aura alors, de proche en proche et en permanence, un cabaret des oiseaux disponible tout au long du halage !

Abreuvoir des oiseaux, verdier et chardonneret / Un jardin dans le Marais poitevin.

Please follow and like us:
error