L’équarrisseur du potager

Le Staphylin noir, alias le Staphylin (mal) odorant, est un bon auxiliaire au jardin. Il dévore les cadavres d’insectes mais pas que…

Avec la pluie, l’équarisseur du potager est de sortie. Pas de cadavre d’insectes cet après-midi pour le Staphylin noir (Ocypus opens). Mais des limaces et des petits escargots !

Sentant l’approche d’un intrus, il relève la tête, écarte les mandibules et, surtout, redresse son abdomen articulé à la manière d’un scorpion.

L’odeur aidant, l’intimidation est habituellement suffisante. Pas pour le paparazzi d’aujourd’hui. Quelques secondes d’hésitation et le voilà qui se faufile dans une crevasse. S’il est capable de voler, il préfère ainsi le plus souvent trouver refuge sous le couvert de la végétation basse ou d’une pierre, voire dans le premier terrier venu.

Le danger passé, il se remettra vite en chasse. Bien-sûr, s’il rencontre un insecte mort, il ne résistera pas. C’est son lot. Mais il ne dédaigne pas pucerons, vers et chenilles. Autant le laisser tranquille.

En savoir plus sur le Staphylin noir avec le site quelestcetanimal.com

Découvrir d’autres insectes du jardin

Larve de Staphylin noir / Un jardin dans le Marais poitevin.

Dans ses derniers stades, la larve du Staphylin noir lui ressemble déjà un peu, du moins dans sa partie avant, noire et luisante. Elle est, elle aussi, utile au jardin, dévorant vers, pucerons et chenilles.

 

Please follow and like us:
error