Sauvage mellifère

Syrphe à l'approche d'une fleur de Vesce commune / Un jardin dans le Marais poitevin.

Au jardin comme dans les prairies, cultivée ou sauvage, la Vesce commune rampe, grimpe et porte haut ses petites fleurs violettes au nectar sucré.

Syrphe sur fleur de Vesce commune / Un jardin dans le Marais poitevin.

Fourragère, couvre-sol, engrais vert : la Vesce commune (Vicia sativa) a toutes les qualités. Excellente mellifère, c’est actuellement sa pleine saison.

Les petites fleurs de cette papilionacée vont par deux, à l’aisselle des feuilles aux multiples Anthophore plumeuse sur fleur de Vesce commune / Un jardin dans le Marais poitevin.folioles. Mauve veiné de pourpre, le large étendard focalise l’attention des pollinisateurs sur le violet plus vif de la carène dont les deux pétales protègent étamines et pistil. Rien de très spectaculaire en vérité. Mais petits bourdons, syrphes et abeilles sauvages n’y résistent pas. Notamment ici l’Anthophore plumeuse.

Au jardin, elle a passé le relais aux légumes depuis quelques temps déjà, après avoir assuré le couvert hivernal et printanier en compagnie de la phacélie. À l’état sauvage, elle rampe et grimpe actuellement, ici et là au pied des haies. Et surtout dans les prairies alentours naturellement. A la faveur de vigoureuses vrilles, ses tiges rameuses s’agrippent à tout ce qui se dressent à proximité. En particulier aux graminées. Quand on a de toutes petites fleurs, mieux vaut les hisser le plus haut possible !

En savoir plus sur la Vesce commune avec la site abiris.snv.jussieu.fr

Anthophore plumeuse sur fleur de Vesce commune / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us:
error