L’Agrion à larges pattes

Agrion à larges pattes, mâle.

Puissantes mandibules, tibias aplatis hérissées de longues soies noires : le petit Agrion à larges pattes est taillé pour la chasse en vol.

Agrion à larges pattes, femelle.Voilà un proche parent de l’Agrion orangé. À tel point que les femelles sont très difficlles à distinguer. Mais le mâle de l’Agrion à larges pattes (Platycnemis pennipes) est à dominante bleu clair. Et les derniers segments de l’abdomen sont abondamment marqués de noir.

Plus discrète, la couleur de la femelle varie d’un individu l’autre. De l’orangé délavé au bleu très pâle, en passant par le jaune verdâtre. Avec deux lignes noires finement disjointes en face dorsale de l’abdomen.

Carnassier, vorace, il participe ainsi sans crier gare à l’équilibre du jardin. Chasseur à l’affût, il bondit sur les proies de passage. Des insectes de toutes tailles (ou presque) qui sont vite pris au piège des fameuses « larges pattes ». Car, davantage aplatis encore que chez l’Agrion orangé, leurs tibias arborent également de longues soies noires. La capture en vol s’en trouve facilitée. De fins mais solides râteaux qui interdisent toute échappatoire ! 

Sources :

Agrion à larges pattes, femelle

La couleur dominante de Madame Agrion à larges pattes varie d’un individu l’autre. Tout en restant plutôt pâle. Elle arbore en outre deux lignes noires finement disjointes en face dorsale de l’abdomen.

Mi août 2020. Accouplement sur une feuille d’ortie. On perçoit bien ici les ptérostigmas clairs de Monsieur comme de Madame.

Please follow and like us: