La Bardane à petites têtes

Inflorescence de la Bardane à petites fleurs.

Joliment graphiques les inflorescences de la Bardane à petites têtes. Une sauvageonne doublement hérissée et très mellifère.

Inflorescence de la Bardane à petites fleurs.Après le fauchage des berges en début d’été, la Bardane à petites têtes (Arctium minor) a retrouvé toute sa vigueur au bord du halage. Elle est aujourd’hui en fleurs. Comme son nom l’indique, pour être nombreux, ses capitules ne sont guère spectaculaires. Les abeilles ne les apprécient pas moins.

Inflorescences de la Bardane à petites fleurs.Les fleurs proprement dites pointent en petits bouquets serrés. Chacune d’entre elles se résume à une étroite corolle tubulaire, violacée et finement dentée. En émergent les étamines d’un pourpre très foncé. Soudées, elles forment elles-mêmes un tube enserrant un style long blanc unique, bifide lorsque l’ensemble est pleinement épanoui.

Contrairement aux cirses et aux chardons, la Bardane à petites têtes ne comptera pas sur le vent pour disperser ses graines le moment venu. Elles resteront groupées au creux de l’involucre globuleux qui, pour l’heure, sert de “vase” très graphique aux fleurs. Dans quelques semaines, la plante étant desséchée, les courts pédoncules deviendront très cassants. Il suffira qu’un animal ou un promeneur s’y frotte… Les petits crochets des bractées feront alors leur office. À la manière d’un scratch.

En savoir plus sur la Bardane à petites têtes avec le site abiris.snv.jussieu.fr

Inflorescence de la Bardane à petites fleurs.

Belle harmonie entre les petits capitules pourpres  et les longues antennes crochetées de l’Halicte de la scabieuse.

 

Please follow and like us:
error