Choux-fleurs : le relais hivernal

Choux-fleurs / Un jardin dans le Marais poitevin

Couleurs, ombre et lumière, volume… À l’approche de l’hiver, la planche des choux-fleurs prend le relais des massifs fleuris.

Choux-fleurs / Un jardin dans le Marais poitevinLes fleurs s’éteignent une à une au jardin. Seuls les dahlias et les zinnias font encore de la résistance. Mais les premières gelées blanches en sonnent progressivement le glas. Directement de l’été indien à l’hiver ?Sans doute. Alors, le potager fait ce qu’il peut pour tourner la page en douceur. La planche des choux-fleurs donne l’exemple.

A lui-seul, l’exubérant feuillage côtelé est un spectacle réjouissant. Et, enchâssée au creux de ce double camaïeu de vert et de bleu, chaque tête délicatement mamelonnée y explore toutes les nuances du blanc crémeux.

Encore quelques jours. Le jardinier pourra alors céder à une de ses gourmandises favorites. Un éclat blanc croqué sur place au petit matin. Comme avec les févettes du printemps.

Premières gelées blanches, ici sur les choux frisés.

Les choux de Bruxelles non plus ne craignent pas les gelées blanches. Bien au contraire !

Mais il ne faut jurer de rien avec la météo… Quelques gelées blanches ne font pas l’hiver ! Et l’été indien s’est finalement prolongé très tard en cet automne 2018. Au point que les chenilles de la Piéride du chou ont pu éclore et se développer entre Noël et le Jour de l’An !

 

Please follow and like us:
error