Du farci cet automne !

Pas de farci poitevin sans chou frisé !

Le farci poitevin, c’est chacun sa recette ! Avec tout ce qui est vert au jardin ou presque. À commencer naturellement par le chou frisé.

A vrai dire, il n’y a pas vraiment de saison pour le farci poitevin. Encore faut-il avoir des choux sous la main. Et plutôt des choux frisés. Ceux du jardin viennent d’emboiter le pas aux cabus tout proches et commencent à pommer.  Ils seront parfaits dans quelques semaines. Peu peu qu’il pleuve bientôt. Et que la Piéride continue à les ignorer.

Pourquoi pas quelques orties ?

Pour enrichir la préparation, outre les oignons, l’ail et la poitrine de porc (avec la couenne évidemment ), le potager n’est pas en peine ! Tout ce qui est vert, ou presque, sera le bienvenu. Oseille, épinards, bettes, persil et même salade. La légère amertume de la scarole fera merveille.

Certains ajoutent du poireau. Mais pourquoi ne pas lui préférer le goût plus subtil des feuilles d’ortie ? La récente fauche de fin d’été a stimulé de nouvelles et dernières pousses sur les bords du halage. Bien sûr, il ne faudra cueillir que les tendres pointes terminales. On l’aura compris, le farci poitevin, c’est chacun sa recette !

Première gelée blanche après la trop longue canicule. Les choux frisés n’en seront que plus tendres.

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *